Dermatologie

Autres

L’eau thermale de Saint-Gervais, riche en minéraux et oligo-éléments apporte de nombreux bénéfices et un réel soulagement sur de nombreuses pathologies du domaine de la dermatologie.

Acné, prurits, urticaire, maladie de Darier, rosacée… Retrouvez l’élasticité et la souplesse de la peau. 

Bénéfices

La cure thermale apaise l’inflammation et la démangeaison, diminue et assouplit la rugosité de la peau. 

  • Acné : lorsque les traitements par antibiotiques, hormones ou par isotrétinoïne sont insuffisants, contre-indiqués ou jugés trop agressifs, la cure thermale permet l’amélioration de l’état cutané, évacue les kystes et atténue aussi les cicatrices.
  • Chéloïdes : la cure peut soulager le prurit.
  • Dermatite péri-orale : la cure thermale accompagne remarquablement le sevrage des dermocorticoïdes lorsqu’ils sont en cause ou favorisent la disparition de l’éruption dans les autres cas.
  • Dermatite péri-orale : la cure thermale accompagne remarquablement le sevrage des dermocorticoïdes lorsqu’ils sont en cause ou favorisent la disparition de l’éruption dans les autres cas.
 
  • Dermatite séborrhéique : la cure soulage les crises et les espace, en cas d’inefficacité des antifongiques.
  • Dishydrose (ou disidrose) : la cure peut soulager les démangeaisons.
  • Erythrodermie : la cure apaise l’ensemble des symptômes et accélère la guérison des formes curables.
  • Ichtyoses : la cure thermale nettoie en profondeur et assouplit la peau qui récupère partiellement douceur et finesse pendant quelques mois.
  • Kératodermies palmo-plantaires : les effets décapants de la cure s’ajoutent pour plus d’efficacité à ceux des traitements locaux habituels.
  • Lichen plan : la cure thermale soulage les symptômes.
  • Lichenification : la cure fait fondre les marques aussi bien que les cicatrices de brûlures.
  • Maladie de Darier : la cure thermale fait diminuer les plaques inflammatoires. 
  • Maladie du greffon contre l’hôte (GVH réaction) : la cure assouplit la peau et soulage les patients. Elle est souvent méconnue dans cette affection.
  • Prurigos (prurigo strophulus, prurigo nodulaire) : en rompant le cercle vicieux du grattage qui entretient les lésions, la cure fait disparaître peu à peu ces lésions très invalidantes.
  • Prurits (prurit chronique, prurit anal, prurit vulvaire) : comme pour le prurigo et les lichénifications, les soins thermaux permettent d’échapper a ce cercle vicieux d’entretien du prurit. La disparition en quelques semaines d’un prurit chronique est fréquemment observée.
  • Radiodermites : la cure thermale assouplit ces lésions et soulage les symptômes, comme pour les cicatrices.
  • Rosacée (ex acné rosacée) : la cure apaise les bouffées de rougeurs faciales, espace les poussées de « papulo-pustules ». Si les patients tolèrent une forte pression, les douches filiformes permettent aussi de détruire la couperose.
  • Sclérodermie : la cure thermale soulage remarquablement les patients en assouplissant les zones scléreuses qui se forment peu à peu sur leur peau. L’action est similaire à celle des cicatrices sclérohypertrophiques.
  • Urticaire chronique : lorsqu’elle est insuffisamment soulagée par les anti-histaminiques, la cure peut apporter le supplément d’effet nécessaire pour obtenir l’apaisement. 
  • Vergetures : l’assouplissement de la peau induit par les douches filiformes peut permettre de limiter l’extension des vergetures. La cure éclaircit aussi plus rapidement celles apparues de façon récente.

Soins réalisés

Les soins se réalisent tous les matins pendant 18 jours consécutifs du lundi au samedi et durent environ 1h30 chaque matin. Le dimanche est un jour de repos sans soins.

Lors de la première consultation, votre médecin thermal vous établira un plan de cure avec les soins à effectuer pendant vos 18 jours de cure.

Tous les soins sont réalisés avec 100% d’eau thermale pour vous offrir une qualité optimale.

 

Soins prescrits par le médecin thermal et réalisés chaque jour :

  • Cure de boisson « eau thermale » : vous profiterez, de l’intérieur, des vertus anti-inflammatoires de l’eau thermale et revitaliserez ainsi votre organisme.
  • La douche filiforme : 1 à 3 min. La douche filiforme est réalisée par le médecin thermal. Elle restructure la peau en profondeur, calme le prurit et assouplit les cicatrices.
  • Bain général : 15 min. Le bain a une fonction apaisante, asséchante et cicatrisante. La chaleur de l’eau active la circulation cutanée. Son effet est décontracturant et relaxant d’autant plus chez les personnes aux articulations enraidies.
  • Pulvérisation générale. 15 min Finement pulvérisée l’eau décongestionne la peau.

Ces soins sont prescrits pour chaque curiste en fonction de l’étendue de la pathologie et des besoins, le médecin peut également prescrire une pulvérisation visage et des bains locaux.

Soins en complément :

  • Douche céphalique. Ruissellement d’eau thermale sur le cuir chevelu. Les effets de l’eau apaisent et cicatrisent la peau.
  • Bain local : 10 à 15 min. Se réalise sur les mains et/ou les jambes. Ce soin accentue les effets décongestionnant, anti prurit et relaxant de l’eau thermale.
  • Pulvérisation visage : 10 à 15 min. Une brumisation d’eau thermale est pulvérisée sur le visage.

Pathologie

Les Thermes de Saint-Gervais traitent de nombreuses maladies cutanées caractérisées par des inflammations, des démangeaisons, des rugosités de la peau ou des altérations fonctionnelles.

  • Acné
  • Chéloïdes
  • Dermatite péri-orale
  • Dermatite séborrhéique
  • Dishydrose (ou disidrose)
  • Erythrodermie
  • Ichtyose
  • Kératodermie palmo-plantaire
  • Lichen plan
  • Lichenification
  • Maladie de Darier
  • Maladie du greffon contre l’hôte (GVH réaction)
  • Prurigos (prurigo strophulus, prurigo nodulaire)
  • Prurits (prurit chronique, prurit anal, prurit vulvaire)
  • Radiodermites
  • Rosacée (ex acné rosacée)
  • Sclérodermie
  • Suite de traitement cancer
  • Urticaire chronique
  • Vergetures